Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  La e-letter n°10 du tourisme fluvial est en ligne
Actualité

Reconstruction du barrage de Quesnoy sur Deûle

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 août 2008 (modifié le 10 octobre 2008)

Localisation
L’ouvrage neuf est construit en amont de l’ouvrage existant.
La navigation reste possible durant les travaux.
Plan d’accès au site des travaux - site internet Google Maps

Vue aérienne des travaux - (c) F.Bocquet - 04-2008


Description des travaux
Le barrage neuf sera construit en deux phases. A chaque fois, un batardeau en palplanches marquera l’emplacement et la zone de travaux dans le chenal.
Les clapets, qui seront au nombre de deux, seront commandés par un système à vis sans fin (contrairement au schéma ci-dessous, commandé par un système de chaînes).

Modélisation 3D du projet en grand format (nouvelle fenêtre)
Modélisation 3D du projet


Par la même occasion, les rives droite et gauche du barrage sont remodelées par la mise en place de rideaux de palplanches, aussi bien du côté amont que du côté aval du barrage. Une lierne en béton marquera le bord du chenal.

Le premier clapet a été mis en place en juin 2008. La construction du deuxième logement est en cours...

Reportage photo


Shéma de principe © VNF
Shéma de principe © VNF
 
23.10.07 : Premiers repères et jalons. Vue amont rive gauche de l’ancien barrage depuis l’emplacement du nouvel ouvrage.
23.10.07 : Premiers repères et jalons. Vue amont rive gauche de l’ancien barrage depuis l’emplacement du nouvel ouvrage.
 
14.01.2008 : Pose de palplanches sur chaque rive du chenal. Réalisation d’un batardeau dans le chenal pour la construction du barrage.
14.01.2008 : Pose de palplanches sur chaque rive du chenal. Réalisation d’un batardeau dans le chenal pour la construction du barrage.
 
14.01.2008 : Chaque palplanche mesure 15m et pèse 1500kg. Elles sont enfoncées par martelage.
14.01.2008 : Chaque palplanche mesure 15m et pèse 1500kg. Elles sont enfoncées par martelage.
 
06.02.2008 : La tête du rideau de palplanches est protégée par du béton. L’ensemble est appelé un lierne de couronnement.
06.02.2008 : La tête du rideau de palplanches est protégée par du béton. L’ensemble est appelé un lierne de couronnement.
 
06.02.2008 : Vue amont (rive gauche) du chantier de pose des palplanches.
Le premier batardeau construit se trouve derrière la péniche chargée de palplanches.
06.02.2008 : Vue amont (rive gauche) du chantier de pose des palplanches. Le premier batardeau construit se trouve derrière la péniche chargée de palplanches.