Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  La e-letter n°10 du tourisme fluvial est en ligne
Espace presse

Les travaux du canal de Condé / Pommeroeul sont lancés !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 juin 2018 (modifié le 3 juillet 2018)

Le canal de Condé / Pommeroeul constitue l’un des 3 débouchés du corridor Seine-Escaut vers les réseaux fluviaux à grand gabarit de l’Europe du Nord. Il établit une liaison fluviale directe entre le canal à grand gabarit français (notamment l’Escaut) et le canal du Centre à grand gabarit en Belgique (vers Charleroi, Bruxelles, Anvers au nord-est et la Meuse à grand gabarit à l’est), sans détour par le canal de Nimy / Blaton / Péronnes en Belgique.

Suite à des phénomènes d’envasement rapide d’un tronçon de 6 km compris entre l’écluse d’Hensies et le Grand Large de Fresnes, le canal a été fermé à la navigation en 1992.

L’arrêté préfectoral déclarant l’utilité publique de la remise en navigation du Canal Condé / Pommeroeul a été signé le 14 septembre 2012.
Depuis, les études relatives au projet et les travaux préparatoires se sont poursuivis.
L’opération globale de remise en navigation de ce canal consiste en l’enlèvement de l’ensemble des sédiments sur ce tronçon et en sa mise au gabarit 3000 tonnes. Elle a été estimée en phase projet à 80 M€ TTC. Les travaux sont financés dans le cadre du contrat de plan État-Région et sont cofinancés par la Wallonie (Belgique). Les études sont également subventionnées par l’Union Européenne.
Le conseil d’administration de Voies navigables de France, après approbation d’une convention financière à l’été 2016, a donné l’autorisation au directeur général de signer, avec le groupement emmené par l’entreprise ECOTERRES, le marché principal de travaux de curage et d’élargissement pour la remise en navigation et la mise au gabarit 3000 tonnes du canal Condé / Pommeroeul, pour un montant de 41,2 M€ TTC. Ce marché vient d’être lancé en exécution le 28 mai 2018.

Le déroulement programmé des travaux est prévu en 4 phases principales :

- De septembre 2016 à fin 2018 : travaux préalables et mesures environnementales (dont les aménagements écologiques des TD 18 et TD 108 pour un montant de 4 M€, et la réhabilitation du pont de Saint-Aybert, travaux en cours d’achèvement d’un coût de 5 M€ TTC)
- De juin 2018 à juin 2020 : aménagement des terrains de dépôt des sédiments
- De janvier 2020 à avril 2022 : dragage, dépotage, élargissement et constitution des défenses de berge
- De 2022 à 2026 : aménagement paysager du corridor écologique de l’Escaut

La mise en service de ce canal transfrontalier sera effective dès 2022. Elle est attendue avec impatience par tous les clients de la voie d’eau.

Les objectifs du projet de remise en navigation du canal de Condé / Pommeroeul

 Permettre une liaison fluviale directe entre le canal à grand gabarit français et le canal du Centre à grand gabarit en Belgique et la navigation de bateaux, d’un port en lourd jusqu’à 3 000 tonnes
 Réduire le temps de parcours de 12 heures (11 km au lieu de 40 km) sans détour par le canal de Nimy / Blaton / Péronnes et éviter un investissement de 200 M€ sur la section concernée du canal Nimy / Blaton.
 Développement de l’hinterland du Grand Port Maritime de Dunkerque etdes ports fluviaux intérieurs

Téléchargez le communiqué de presse travaux Condé Pommeroeul (format pdf - 807.5 ko - 15/06/2018)
Téléchargez le communiqué de presse du Service Public de Wallonie (Belgique) (format pdf - 191.6 ko - 03/07/2018)