Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  La e-letter n°10 du tourisme fluvial est en ligne
Grands projets

Le contexte

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 janvier 2012 (modifié le 1er février 2012)

Objectif :

L’objectif opérationnel est la mise au gabarit Va 3000 T des 19,4 km de la Deûle canalisée entre le pont de Dunkerque à Lille et Deûlémont par des travaux d’approfondissement et d’élargissement sous eau du chenal de navigation.

La classe Va désigne des bateaux de type "grand rhénan" mesurant jusqu’à 110m de long pour 11,40 de large et pouvant transporter 3000 tonnes de marchandise, soit l’équivalent de ce que peut acheminer 150 camions. Ces bateaux ont un enfoncement [1] de l’ordre de 3 m et un tirant d’air [2] d’environ 5 m.

Pour ce faire, le chenal de navigation sera élargi à 34 m dans les sections droites et jusqu’à 44 m dans les courbes sans augmentation de l’emprise du canal, il n’y aura donc pas de déplacement du chemin de service. Le chenal sera approfondi à 4,20 m. L’ensemble de l’opération nécessite principalement :

- Le confortement de 5 ponts et 2 passerelles ;
- L’aménagement ou la création de 9,9 km de défenses de berges ;
- Le dragage d’environ 350 000 m3 de sédiments ;
- Les terrassements sous eau de près de 950 000 m3 de terres franches ;
- La création et l’aménagement de 3 terrains de dépôts sur les communes d’Emmerin, Quesnoy-sur-Deûle et Warneton.

Historique

Actuellement la Deûle sur cette section est au gabarit 1350 tonnes grâce à des travaux réalisés au début des années 2000, l’augmentation de gabarit précédente datait des années 1990.


construction de l’écluse du "Grand Carré" à Lille

L’opération de recalibrage de la Deûle au gabarit 3000 tonnes a été déclarée d’utilité publique par arrêté préfectoral le 6 septembre 2006, en même temps que l’opération de relèvement des ponts à 5,25 m [3] et la suppression des alternats [4] de Saint-André et de Marquette. Cette opération de recalibrage pouvant avoir un impact sur la qualité de l’eau ou son écoulement, elle était également soumise à une autorisation de travaux au titre de la loi sur l’eau. Celle-ci a été arrêtée par le Préfet le 16 octobre 2006.
Un élargissement a été réalisé à Sequedin en 2008.

pose_enrochement_cle1d8d7e.jpg  en grand format (nouvelle fenêtre)
pose_enrochement_cle1d8d7e.jpg
Saint-André

Les travaux à Saint-André ont eu lieu en 2009, ceux à Marquette sont prévus pour 2012.

A l’amont de Sequedin, la Deûle est déjà au gabarit Va 3 000 tonnes depuis les années 60-70.

Les autres opérations

Les travaux de recalibrage de la Deûle s’inscrivent dans un cadre global de modernisation du réseau fluvial à grand gabarit du Nord - Pas-de-Calais avant l’arrivée du canal Seine-Nord Europe en 2018. L’ensemble des travaux achevé, en cours ou à venir doit permettre la navigation d’unités de la classe Va sur les 3 axes Bauvin - Dunkerque, Bauvin - Halluin et Bauvin - Mortagne. Les principaux travaux sont :

- Mise à la classe Va de l’Escaut entre Trith et Mortagne, achevée depuis 2011 ;
- Relèvement des ponts à 5,25 m de hauteur libre entre Bauvin et Dunkerque, il reste le pont-ferré des Fontinettes à rehausser en 2012, maîtrise d’ouvrage RFF ;
- Relèvement des ponts à 5,25 m de hauteur libre entre Bauvin et Mortagne, il reste le pont d’Auby à rehausser en 2012, maîtrise d’ouvrage Conseil Général 59 ;
- Relèvement des ponts à 5,25 m de hauteur libre entre Bauvin et Halluin, il reste le pont de Wervicq qui sera reconstruit à 7 m par la Flandre en 2016 ;
- Doublement de l’écluse de Quesnoy-sur-Deûle avec la construction d’une nouvelle écluse de 185 m de long par 12,50 m de large, études en cours ;
- Recalibrage de la Lys Mitoyenne au gabarit Vb avec alternat en partenariat avec la Flandre et la Wallonie, études en cours.

Le nouveau et l’ancien pont de Coppenaxfort

Par ailleurs, la Flandre a démarré une vaste opération de travaux avec pour objectif la mise à la classe Vb en alternat de la Lys depuis Halluin jusqu’à Gand.

A terme, des unités de 3000 tonnes pourront naviguer sans contrainte depuis le Havre et le Bassin Parisien jusqu’aux ports de Dunkerque, Anvers ou Rotterdam via le réseau fluvial du Nord - Pas-de-Calais.

[1partie immergée

[2partie émergée

[3Le relèvement des ponts à 5,25 m permet le passage de bateaux transportant 2 couches de conteneurs mais également de faire passer des bateaux plus long. En effet, plus un bateau est long, plus la cabine de commande doit être haute.

[4Un alternat est une zone où le chenal de navigation n’a pas pu être élargi et où la circulation n’est possible que dans un seul sens, il implique donc un rallongement des temps de parcours.