Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  La e-letter n°10 du tourisme fluvial est en ligne
Transport fluvial
 

L’Observatoire Régional du Transport Fluvial

Pour chaque année, vous pourrez télécharger une version du document au format Adobe™PDF.

Si vous souhaitez consulter les statistiques des années précédentes, utilisez ce menu déroulant.

 
 

Observatoire du transport fluvial - bassin de navigation du Nord-Pas-de-Calais - Rapport annuel 2018

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 mars 2019

En 2018, les trafics fluviaux du bassin de navigation Nord - Pas-de-Calais se sont élevés à 9.1 MT hors transit, en progression de 5 %, et à 11,5 MT avec le transit, malgré le contexte économique difficile rencontré par nos clients des secteurs de l’industrie et du bâtiment.
Les tonnes manutentionnées sur les quais fluviaux du bassin Nord - Pas-de-Calais s’élèvent à 10,6 MT et transitent pour :
• 47 % sur des sites faisant l’objet d’une convention avec VNF,
• 33 % sur les quais des ports publics concédés,
• 20 % au Grand Port Maritime de Dunkerque.
La croissance des flux en 2018 provient de :
la filière agro-alimentaire -première filière du bassin-, qui atteint un volume de 3.7 MT, en progression de 19 % après un retour à la normale des volumes de céréales moissonnées. Ces chiffres proches du record historique et exceptionnel de 2015, montrent que le fluvial continue à prendre des parts de marché conséquentes dans le milieu céréalier ;
de l‘activité transport de conteneurs avec un volume transporté qui dépasse désormais la barre des 100 000 EVP (108 646 transportés en 2018), soit une progression exceptionnelle de 16 % des volumes et pulvérisant ainsi le record historique constaté. Ce développement provient des lignes Dunkerque - Dourges et au départ de la plateforme de Saint Saulve.
A contrario, nous observons le recul des filières matériaux de construction, métallurgie et énergie souffrant des faiblesses conjoncturelles.
Le premier port fluvial intérieur est désormais le « port de Valenciennes » avec une progression notable de + 46 % (+ 456 kt) pour atteindre un volume manutentionné de 1,4 MT. Ainsi l’ensemble de l’axe Escaut est devenu en 2018 le 1er axe en terme d‘activité et de trafics pour le bassin de navigation.
Ces résultats 2018 sont dans la lignée de la tendance observée depuis 15 ans, les trafics du bassin Nord - Pas-de-Calais ayant progressé de 27 % par rapport à 2003, démontrant ainsi l’intérêt du mode fluvial pour l’économie régionale.

Sur le plan environnemental
11,5 millions de tonnes circulant sur la voie d’eau ont permis d’éviter le passage de 600 000 camions sur les routes.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.


Télécharger :