Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  La e-letter n°10 du tourisme fluvial est en ligne
Tout savoir sur...

Contenu

 

L’ABC de la voie d’eau

(Re)Découvrez les mots-clés de la voie d’eau ainsi que l’ A-B-C de la voie d’eau (format pdf - 1.9 Mo - 16/08/2013) : un visuel à l’attention des petits et ... des grands enfants, qui souhaitent (re)découvrir de façon ludique la voie d’eau. Définitions et visuel : tout est détaillé afin de tout savoir et tout comprendre sur le fluvial. La plupart des termes, ainsi que quelques conceptions graphiques et photos ci-après sont extraits du "Petit lexique des termes techniques de la voie d’eau", une brochure de la collection "repères" éditée par VNF, que vous pouvez télécharger sur le site de VNF.
 
 

A comme...

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 juillet 2013 (modifié le 11 février 2015)
gif - 11.8 ko

Amont Dans une rivière ou un canal de dérivation, côté d’où vient l’eau, c’est-à-dire la partie d’un cours d’eau comprise entre un point considéré et la source. La définition se complique pour un canal à bief de partage, qui franchit un relief et, donc, monte d’un côté pour redescendre de l’autre. Dans ce cas, on définit réglementairement les extrémités aval et amont.



Aval Dans une rivière ou un canal de dérivation, partie du cours d’eau comprise entre le point considéré et l’embouchure ou le confluent. Le sens d’écoulement de l’eau va généralement vers l’aval mais peut s’inverser dans certains cas (l’influence des marées, affluent en crue, etc.). Pour un canal à bief de partage, c’est le sens réglementairement défini.





Abattage « Abattre » un barrage mobile, c’est retirer les « aiguilles » ou abaisser la bouchure retenant l’eau, et donc laisser passer le courant. Inverse de relevage.



Accostable Zone (quai, berge, etc.) sur laquelle les bateaux peuvent accoster.



Accoster S’amarrer sur un quai ou bord à bord avec un autre bateau.



Affluent Cours d’eau qui se jette dans un autre.



Affouillement Un ouvrage artificiel installé dans une rivière, par exemple un barrage, perturbe localement l’écoulement de ce cours d’eau. Il peut se créer, à son aval, un tourbillon creusant localement une cavité. En faisant obstacle aux sédiments transportés naturellement par le cours d’eau, l’ouvrage interdit que la cavité ainsi créée soit comblée par des matériaux provenant de l’amont. Au fil du temps se crée un affouillement (ou fosse), qui, en s’approfondissant, peut finir par déstabiliser l’ouvrage en emportant le radier sur lequel il repose. Pour éviter ce phénomène, on pose un parafouille.

GIF - 9.5 ko



Affrètement fluvial Opération pour laquelle un affréteur (qui n’est pas obligatoirement propriétaire du bateau) s’engage à mettre à la disposition d’un transporteur un bateau de commerce afin de transporter des marchandises par voie fluviale. On distingue l’affrètement au voyage simple (pour un seul trajet), le contrat au tonnage (pour une quantité donnée) et le contrat à temps (pour une durée donnée).



Affréteur ou courtier de fret Intermédiaire entre le donneur d’ordre et le transporteur. Il s’occupe aussi de donner des avances sur le fret. Il peut être « ducroire » de fret.



Agrès Tout ce qui concerne l’armement d’un bateau.



Aiguille Barrage à aiguilles Chevron de bois, de section carrée, que l’on place l’un à côté de l’autre pour former la bouchure d’un barrage mobile à aiguilles. Haute de trois à cinq mètres et large de dix à douze centimètres, elle se manipule à la force des bras, l’une après l’autre. Relever ou abattre toutes les aiguilles d’un barrage exige un travail difficile de plusieurs heures, pour une équipe entraînée. Technique ancienne, datant du XIXe siècle, elle n’a pas encore disparu de nos rivières.



AI-IP (Automatic Identification via Internet Protocol) Solution technologique permettant l’échange de données de positionnement « de bateau à autorité » et de « autorité à bateau ». Cette technologie repose sur un positionnement via GPS et un transfert des informations par communication IP.



AIS (Automatic Identification System) Solution technologique permettant l’échange de données de positionnement de « bateau à autorité », « d’autorité à bateau » et de « bateau à bateau ». Cette technologie repose sur un positionnement via GPS et un transfert des informations par VHF.

JPEG - 90.8 ko



Alternat Sens unique alterné pour franchir un passage étroit, dans lequel deux bateaux ne pourraient pas se croiser.



Amarrage Manière de maintenir, retenir un bateau dans un port, une rade, avec des cordages en l’attachant à un point fixe.



Amasse Amas de bateaux en attente d’éclusée.



Amélioration continue Processus d’enrichissement du système de management environnemental, pour obtenir des améliorations de la performance environnementale globale en accord avec la politique environnementale de VNF.



Analyse environnementale Analyse préliminaire approfondie des problèmes, de l’impact et des résultats en matière d’environnement liés aux activités menées sur un site.



Ancre



Apparaux Ensemble des équipements obligatoires d’un bateau.



Appontement Structure légère mise en place pour l’accostage des bateaux pendant un temps (pour la durée d’un chantier par exemple). Plate-forme fixe ou flottante permettant aux bateaux de s’accoster ou de s’amarrer dans les rivières ou les estuaires soumis à la marée. Un appontement est par essence flottant pour suivre les variations de hauteur d’eau (le marnage).



Approfondissement
Dragage d’une rivière pour augmenter le mouillage, c’est-à-dire la profondeur disponible.



Aqueduc Amène l’eau dans le sas, pour remplir l’écluse. On le conçoit de manière à minimiser les remous. Il peut, par exemple, longer le sas et communiquer avec lui par des orifices appelés larrons.
Lorsque l’aménagement d’un canal conduit à interrompre un cours d’eau naturel, un aqueduc à écoulement libre est aménagé pour rétablir l’écoulement des eaux de la rivière sous le canal. L’aqueduc peut aller de la simple buse à un ouvrage de plusieurs dizaines de m2 de section. Voir aussi siphon.



Arche marinière Arche d’un pont ouverte à la navigation, soit dans un sens soit dans les deux. Les arches sont numérotées, en commençant par la rive gauche.



Ascenseur Ecluse des Fontinettes

gif - 56.3 ko
Cliquez sur l’image






Aspect environnemental Éléments des activités, produits ou services de VNF susceptibles d’interactions avec l’environnement.
Nota : un aspect environnemental significatif est un aspect qui a ou peut avoir un impact significatif (exemples : rejet atmosphérique d’une chaudière, épandage accidentel d’un produit, bruit d’un compresseur...).
La relation entre aspect environnemental et impact environnemental est une relation de cause à effet.



Atterrissement Dépôt de matériaux par le courant de la rivière, créant un îlot ou une plage.



Audit Processus de vérification systématique et documenté permettant d’obtenir et d’évaluer, d’une manière objective, des preuves afin de déterminer si le système de management environnemental de VNF est en conformité avec ce qui a été établi. Les résultats de cet audit sont communiqués à la Direction. Un audit s’inscrit dans un programme de l’audit (« ensemble d’un ou plusieurs audits planifiés dans un laps de temps et un but déterminé »).
Il existe plusieurs type d’audits :
- l’audit interne : le jugement sur le système de management audité est porté par VNF lui-même ;
- l’audit externe : le jugement sur le système de management est porté par un organisme extérieur à VNF ;
- l’audit de certification : le jugement sur le système de management est porté par un organisme extérieur à VNF et donne lieu à l’obtention de la certification (ex : ISO 14001). Les certificats sont délivrés pour trois ans avec un audit de suivi tous les ans.



Automatisation Travaux consistant à remplacer le système de commande manuelle (pupitre) d’un ouvrage de franchissement (pont ou écluse) par un système de déclenchement ne nécessitant pas l’intervention d’agent. Une automatisation d’ouvrage ne peut s’effectuer que sur un ouvrage déjà mécanisé.



Automoteur Péniche motorisée. Préférez ce mot à péniche tout court, qui n’est plus qu’un abus de langage.



Avalant, avaler On dit du bateau qui descend le courant (ou se dirige vers l’aval arbitraire d’un canal à bief de partage) qu’il « avale » ou qu’il s’agit d’un « avalant ».



Avis à la batellerie Toute information de nature technique ou réglementaire concernant la navigation, affichée par le service de navigation à l’attention des transporteurs.
Application informatique permettant d’éditer, de signer et de diffuser automatiquement les avis à la batellerie. La consultation des avis à la batellerie peut également se faire sur le site www.vnf.fr



Avitailler Charger un bateau des produits nécessaires à la vie de l’équipage et au fonctionnement du bateau.



Télécharger :

 
 

Pied de page

Site mis à jour le 24 mars 2017
Plan du site Infos éditeurLiens utilesNous contacter | Authentification | Flux RSS