Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  La e-letter n°10 du tourisme fluvial est en ligne
Actualité

Contrat de progrès

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 novembre 2007

Contrat de progrès "Durable" entre les acteurs PAD/SPEM/UMC/VNF

"Ce lundi 26 novembre 2007, Jean Claude Terrier, directeur du port autonome de Dunkerque (PAD) , Philippe Rattier, directeur régional Nord-pas-de-calais de Voies Navigables de France (DRNPDC), Frédéric Barras délégué général du Syndicat Professionnel des Entreprises de Manutentions (SPEM) et Didier Bethune directeur de l’Union Maritime et Commerciale (UMC) ont tenu le 3ème comité de pilotage du contrat de progrès signé entre les partis le 25 février 2005."

Le développement durable des trafics maritimes et fluviaux, l’optimisation de l’interface mer-voie d’eau et l’amélioration de l’accessibilité fluviale du port de Dunkerque étaient au programme.

Dans une conjoncture mondiale et régionale difficile pour les filières traditionnelles de la voie d’eau, les premiers chiffres de trafics montre un relatif tassement de l’activité fluviale.
Les approvisionnement et expéditions fluviales de la place portuaire sont en baisse pour les céréales, les minerais et les produits sidérurgiques. Par contre la diversification des trafics suit son cours avec la mise en place de trafics d’Aluminium, de Maïs, de laitiers.... Ces nouveaux trafics qui s’ajoutent à ceux déjà initiés en 2005 (+330kT) et 2006 (+ 480kT) confirment la pertinence de la voie d’eau pour les pré et post acheminement terrestres du port. Autre motif de satisfaction, la répartition de la câle qui accède au port de Dunkerque est aujourd’hui constituée à plus d’un tiers d’automoteurs Rhénan de plus de 1350T de charge utile ce qui confirme l’ouverture croissante du bassin fluviale Nord Pas de Calais à la flotte européenne.

Du côté de l’optimisation de l’interface, le comité de pilotage a pris connaissance avec satisfaction du lancement d’études pour la mise en place d’un appontement cabotage/fluvial au quai aux pondéreux ouest et du démarrage des premiers essais du portique maritime/fluvial du quai aux aciers. Ce dernier sera complètement opérationnel début 2008. Le portique aux dimensions imposantes développe une charge utile de 40T et dispose d’une vitesse de levage de 1 mètre/seconde. Son bec avant permet une portée de 13m par rapport au bord du quai et d’autant sur son arrière . L’investissement de prés de 4 Millions d’euros ainsi réalisé par le PAD avec l’aide unique de VNF (15%) générera un trafic de 1 630 000 tonnes sur les cinq prochaines années, durée de l’engagement contractualisé.

Pour finir, l’examen de l’accessibilité fluviale du port a été l’occasion de valider le travail réalisé par l’équipe projet d’un bateau porte conteneurs optimisant les caractéristiques du canal à grand gabarit. Cette étude actuellement menée sous maîtrise d’ouvrage du PAD est financée à 50% par la Région et l’ADEME, à 30% par le PAD et à 20% par VNF. Elle a pour objectif de concevoir un bateau "Amphidrome" pouvant emporter 2,5 couches de conteneurs (3 couches sur 2 rangées et 2 couches sur 2 rangées) dans un bateau de 143m de long par 11m40 de large, soit un bateau pouvant transporté jusqu’à 200 EVP à comparer aux 72 EVP actuellement transportés par la barge CARINA.

Un point de l’avancement des études d’amélioration de l’accessibilité fluviale du bassin économique de la Lys a également été fait. M. Jean Claude Terrier a d’ailleurs annoncé que le PAD proposerait de prolonger sa collaboration financière et technique sur ce dossier pour aider au démarrage des études de création d’un nouveau barreau à grand gabarit reliant le grand gabarit Dunkerque-Valenciennes à la Lys à Lestrem.

Le renforcement du partenariat entre le PAD et VNF en matière de service à l’usager fluvial a été aussi abordé et le PAD a confirmé le lancement d’une étude pour la mise en place d’un site de stationnement dédié aux péniches et équipé de bornes à eau et électricité et autres services aux navigants.

Le comité de pilotage a conclue sa séance en fixant les pistes de travail 2008 autour notamment de :

* la mise en place d’un grand évènement pour l’inauguration du portique du quai aux aciers
* le lancement d’un travail sur de nouvelles filières émergeantes et plus particulièrement la filière "véhicules" et les filières stratégiques des bassins d’activités Picard et Parisien
* la poursuite des études LYS et du bateau porte conteneurs
* le lancement des premières études de l’appontement du quai aux pondéreux ouest

Ce troisième comité de pilotage clôturait l’année de présidence du PAD et démarrait l’année de présidence commune du SPEM et de l’UMC